Pourquoi une entreprise doit-elle apprendre à sous-traiter ?

Lorsque la trajectoire de croissance de votre entreprise commence à devenir incontrôlable. Des solutions complémentaires au recrutement traditionnel de collaborateurs existent. En confiant des missions ponctuelles à des indépendants, votre entreprise peut garder le cap sur croissance sur l’ensemble de ses opérations.

Une très forte croissance est un bon signal mais peut effrayer certains dirigeants et employés, notamment si l’entreprise est mal préparée et trop petite.

Comment une entreprise qui voit son activité s'accélérer par une soudaine arrivée de nouveaux clients ou une nouvelle innovation qui génère des centaines de commandes peut lui faire gagner ou perdre sur son marché.

Pour chaque cycle de croissance d’une organisation, le facteur clé de succès, se résume à peu de chose : les Hommes.

Mon équipe est-elle capable d’anticiper une croissance inattendue ? Est-il possible de recruter et former des collaborateurs suffisamment rapidement ? Ma structure peut-elle accueillir plus d’employés ou ces phénomènes de croissance sont temporaires ?

Lorsque vous sentez qu’il devient difficile de tout gérer, les statuts d’indépendants ont été pensés pour répondre à ce besoin.

En confiant des missions à des freelances ou même des étudiants, une entreprise peut continuer à se concentrer sur ce qui lui importe le plus, et notamment ses clients.

Voici 4 raisons de sous-traiter lorsque le travail n’attend pas :

 

  1. Votre équipe actuelle travaille déjà énormément

De nombreuses organisations s’écroulent lorsqu’elles mettent trop de pression sur ses employés. Le syndrome du burn out. Souhaitez-vous voir votre taux de turn over augmenter ? Elever ses attentes face à ses employés déjà débordés et répétez l’expérience au vue de l'accroissement de l'activité peut vous transformer peu à peu en un professionnel des RH, à gérer les départs et les arrêts. C’est un cercle vicieux que personne ne veut connaître.

  1. Le nombre d’indépendants explose

De plus en plus de professionnels se sont lancés dans l’auto-entreprise, désireux de mettre à profit leurs expériences acquises au sein d’entreprise, et de répondre à leur nouveau choix de carrière. Aujourd’hui, ce sont même les étudiants qui proposent leur service pour aider les entreprises. Cela va dans le sens des nouvelles tendances de travail et de la montée de l’esprit entrepreneurial en France. Avec de fortes prédictions sur l’accroissement du nombre d’auto-entrepreneurs, les entreprises doivent apprendre à travailler avec.

  1. Des compétences particulières peuvent être requises de manière ponctuelle

Pourquoi engager un employé spécialisé dans le but de répondre à un projet de courte durée ? C’est là le meilleur moment d’engager un étudiant par exemple, pour qu’il apporte son savoir-faire et son analyse sur votre projet. Si vous arrivez en plus à construire une bonne relation avec, vous serez en mesure d’avoir cette ressource disponible sur d’autres projets similaires. Ce peut être également un moyen de l’attirer au sein de votre organisation de manière indéterminée.

  1. Des indépendants sont les meilleures ressources

Si une startup en forte croissance basée à Paris, décidé d’implanter son activité à Lyon et Marseille, est-il nécessaire d’envoyer ses employés sur place? Si l’on pense aux dépenses engendrées, qu’ils s’agissent de frais de déplacements ou de notes d’hôtel, cela peut s’avérer très coûteux, surtout pour une entreprise encore fragile. La solution efficace serait de déléguer à des indépendants qui vivent dans ces villes, qui connaissent le marché et qui peuvent se consacrer entièrement à la finalisation du projet. Ces missions ponctuelles peuvent s’avérer payantes et engendrer cette fois-ci l’ouverture d’un bureau pour les futurs employés.

La société de freelances existe, et n’est prête de s’arrêter. Les entreprises se doivent donc d'adapter leurs méthodes de travail et adopter les bonnes pratiques pour être plus efficaces.

Alors, si votre entreprise est en croissance et que votre marché s’accroît, apprenez à sous-traiter. Le plus simple est de commencer par essayer simplement sur des tâches ponctuelles. Apprenez de ces expériences pour qu’elles soient les plus fructueuses. Aujourd’hui, de plus en plus d'étudiants effectuent ce type de missions pour se créer des expériences valorisantes. Afin d'améliorer leur productivité, construisez avec eux une bonne relation, cela vous permettra d'être plus efficace en cas de nouvelles interventions et pourquoi pas même de les convaincre de vous rejoindre !